La Somalie et le Sud-Soudan touchés par la crise alimentaire

D’ici au mois de juin prochain, la Somalie va être confrontée à une insécurité alimentaire, annonce l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Pour soutenir sa thèse, l’organisme spécialisé de l’Onu s’appuie sur les résultats d’une évaluation saisonnière, où il apparaît que 931 000 personnes seront en situation de crise ; et 22 000 en situation d’urgence : dans ces deux groupes, les déplacés internes représentent 68% contre 26 % des populations rurales et 6% des populations urbaines.

Au total, 4,7 millions de personnes (ce qui correspond à 38% de la population somalienne) souffrent d’insécurité alimentaire et auront besoin d’une assistance humanitaire. Quant aux causes, la FAO parle d’une faible pluviométrie, de la sécheresse…

A quelques encablures de là, un autre pays, le Sud-Soudan, ébranlé par des conflits sanglants, est presque dans la même configuration. Près du quart de la population (soit 2,8 de personnes) a besoin de l’aide alimentaire d’urgence. Et 40 000 frôlent une situation catastrophique.

Guillaume Camara

Retour à l'accueil