La Guinée-Bissau a emprunté mardi la voie constitutionnelle choisissant le président de l'Assemblée nationale Raimundo Pereira comme chef d'Etat par intérim, après l'assassinat la veille de Joao Bernardo Vieira (voir photo). M. Pereira, jusque là président de l'Assemblée, a prêté serment mardi en fin d'après-midi comme chef de l'Etat par intérim, devant les députés, en présence du Premier ministre Carlos Gomes Junior et d'une délégation de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) à qui il s'est notamment adressé dans son discours d'investiture.


Revue de presse/Source : AFP

Retour à l'accueil