Moussa Dadis Camara (photo) serait-il le nouveau sauveur de la Guinée ? Le jeune chef de la junte vient d’annoncer l’organisation des élections « libres » au dernier trimestre de 2009.

 

Une nouvelle plus que réjouissante pour tous les amoureux de la chose démocratique. A Conakry, capitale du pays, les tractations ont d’ores et déjà commencé au sein des formations politiques. Plusieurs d’entre elles estiment que pour gagner il faudra davantage rassembler. Y arriveront-elles ? Acte II. Le nouvel homme fort de Kaloum a décidé de s’attaquer au fléau de la drogue dans lequel est engluée la garde rapprochée de feu général Lansana Conté. Il a brandi la menace de traduire tous les coupables devant les tribunaux compétents.

 

Espérons que toutes ces initiatives, aussi louables soient-elles, ne seront pas de simples gesticulations mais des germes d’une véritable renaissance démocratique (…). La Guinée a tant souffert.


Guillaume Camara

Retour à l'accueil