Est-ce la fin du purgatoire pour Jacob Zuma (photo) ? La justice sud-africaine vient d’annoncer l’abandon des poursuites pour corruption contre l’ancien vice-président (1999-2005). Dans son argumentaire, le procureur général, Mokotedi Mpshe, a indiqué que Leonard McCarthy, chef des services d’enquête, s’était conduit de manière  « inappropriée » au moment de l’inculpation de M. Zuma.

 

Cela suffira-t-il pour lui enlever tout soupçon ? Je ne crois pas. Ce qui est sûr, pour ce politique charismatique, ami de l’éloquence, zoulou aux pas ravissants, cette décision de justice sonne comme une vraie aubaine ! Car il se peut qu’il devienne président de la République lors des prochaines élections générales du 22 avril.

 

D’après un récent sondage, l'ANC dispose en effet de 64,7% des intentions de vote aux élections.

 

Guillaume Camara

Retour à l'accueil