Aïe ! ça fait mal ! ça fait très mal de voir, sur une civière, le « Pelé » du sport congolais ! Le mardi dernier, Dikembe Mutombo s’est blessé lors d'un match opposant son équipe, les Houston Rockets, au Portland Blazers. La nouvelle de cette blessure a été un choc pour tout le pays.

 

Car s’il est une force de la nature (2,18 m et 130 kg), Mutombo reste un personnage très engagé dans l’humanitaire. En 2007, il est bâtisseur d’un hôpital à Kinshasa. Mais celui qui aura été huit fois All-Star et quatre fois meilleur joueur défensif de l'année n’est plus un jeunot dans le basket-ball. Il a 42 printemps. Et donc, il ne peut plus être ce meilleur qu’on adulait sur les parquets. Ce dieu à qui on faisait monter les chastes louanges des fans. Ce colosse que redoutaient les équipes adverses.

 

L’heure de la retraite n’a-t-elle vraiment pas sonné pour lui ? Peut-être.

 

Guillaume Camara

 

 

Retour à l'accueil