A Charm El-Cheikh, changement à la tête du Mouvement des non-alignés (MNA). Son nouveau chef d’orchestre s’appelle Hosni Moubarak (photo), l’actuel chef d’Etat égyptien. Il succède au cubain Raul Castro.

 

Qu’est-ce que c’est que le MNA ? Une organisation forte de 118 États. A ceux-là, il faut ajouter 15 Etats et 7 organisations internationales ayant un statut d’observateur. La « Déclaration de la Havane » lui avait assigné moult objectifs. Tels que assurer l'indépendance nationale, la souveraineté, l'intégrité territoriale et la sécurité des pays non alignés dans leur lutte contre l’impérialisme, le colonialisme, le sionisme ou encore toute forme d’agression étrangère.

 

Aujourd’hui plus que quarantenaire et marquée par quelques grandes figures du Tiers-Monde (Jawaharlal Nehru, Gamal Abdel Nasser, Kwame Nkrumah), l’institution est préoccupée par la crise financière mondiale, la promotion de la paix et le développement planétaire. Son siège est à Lusaka.

 

Guillaume Camara

 

 

 

Retour à l'accueil