dalein-diallo1.jpg

 

Enfin ! oui enfin ! nous savons à quelle date aura lieu le second tour de la présidentielle guinéenne devant opposer Cellou Dalein Diallo (Union des forces démocratiques de Guinée) (photo) à Alpha Condé (Rassemblement du peuple de Guinée). Retenez bien : ce sera le 24 octobre de cette année.

 

Exultation pour nos âmes qui commençaient à épouser le pessimisme paralysant et folichon. Mais pourquoi avions-nous eu une telle posture de rabat-joie ? Parce que le contexte politico-people guinéen s’y prêtait. Parce que les deux finalistes de ce duel prochain n’avaient pas arrêté de s’entredéchirer sur la supposée partialité de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et de son président, Louncény Camara.

 

Maintenant que le calme est revenu, exultons ! et disons comme le Christ des évangiles : paix sur la Guinée !

 

Ce pays a rendez-vous avec l’histoire. On attend qu’il fasse le saut vers la beauté démocratique, vers ces urgences : économie, santé et éducation, vers un horizon qui nous fera oublier ses sombres années de dictature et d’autocratie militaire.

 

Le 24 octobre ne doit pas être la victoire d’un camp contre un autre, d’une région contre une autre, d’une ethnie contre une autre, mais celle de la Guinée. Uniquement.

 

Guillaume Camara

 

Retour à l'accueil