Jeudi 17 juillet 2014 4 17 /07 /Juil /2014 09:33

gordimer.jpg

Enfant, la maladie ne la quittait jamais… Elle en profitait donc pour lire, pour explorer des mondes. Pour découvrir des personnages aussi singuliers qu’attachants. Mais qui aime lire, aime forcément écrire. C’est bien ce qui l’a amenée à rédiger à l’âge de neuf ans sa première nouvelle. Dans ce récit, elle racontait la fouille policière dont a été l’objet sa domestique noire.

Cette personne dont parlent ces quelques lignes à la troisième personne du singulier s’appelait Nadine Gordimer. Elle était romancière. Une femme de lettres qui vit le jour le 20 novembre 1923, à Springs, en Afrique du Sud.

Elle n’est plus de ce monde, elle est dans le royaume des anges.

Comment ne pas se sentir attristé voire bouleversé par la disparition d’une telle personnalité, superbe, distinguée par les jurés du Nobel de la littérature, remarquablement humaine. Qui fit de la littérature un espace où le panache de l’écrivain se met au service d’une grande cause. Car Nadine Gordimer fut une ardente militante anti-apartheid. Nelson Mandela était son ami. C’est en étant revêtue de cette amitié inébranlable, généreuse, qu’elle n’a cessé de soutenir l’ANC, de défendre ses membres devant les tribunaux d’alors.

Née d’un père juif lituanien et d’une mère anglaise, prix Booker Prize pour Le Conservateur, Nadine Gordimer manquera à ce monde.  

 

Guillaume Camara  

Par AFRICANUS - Publié dans : culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 juillet 2014 6 12 /07 /Juil /2014 18:18

Kiir.jpg

 

Le Soudan du Sud a désormais trois ans d’existence. C’est trop peu quand on s’appelle Etat. Un Etat où il est grand temps de relever le nécessaire défi politique : il y a trop de morts, trop de tueries dans cette région du monde. Certaines ONG parlent même de l’imminence d’une crise humanitaire.

On aurait pensé qu’après tant d’années de conflits meurtriers et sanglants avec le Nord voisin, le Soudan du Sud se serait choisi un autre destin. Pas celui dans lequel l’a plongé de nouveau deux de ses fils : Salva Kiir (photo) et Riek Machar. Le premier (président) accuse le second (son ancien vice-président) d’avoir voulu fomenter un coup d’Etat pour le destituer.

Depuis, rien ne va. C’est la guerre entre les différentes factions. Chaque partie défendant à coups de kalachnikov son chef légitime.

Pourtant, il y eut des initiatives diplomatiques à Addis-Abeba pour faire taire les armes. Pour qu’advienne la paix. Mais elles sont toutes restées lettre morte. Pourtant encore, il n’y a pas lieu de désespérer du Soudan du Sud, de cette jeune nation, riche en pétrole. Puisque pendant la fête d’anniversaire à Juba, et devant une foule endimanchée et dansant, on a entendu un refrain rassurant. Celui de M. Kiir demandant aux rebelles de « déposer les armes et de rentrer à la maison ».

Puissent-ils comprendre que la politique n’est pas une entreprise consistant à assouvir ses propres intérêts mais un service supérieur que l’on rend à son peuple dans un temps donné.

 

Guillaume Camara      

Par AFRICANUS - Publié dans : politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 13 juin 2014 5 13 /06 /Juin /2014 18:28

fn1-copie-2.jpg

Pour beaucoup de républicains, c’est encore la gueule de bois… Oui, il y a quelques jours, seulement, en France, les militants du Front national avaient la mine réjouie. Ils pavoisaient à l’idée d’avoir gagné les européennes face aux partis dits républicains. Une victoire qui venait en quelque sorte parachever le processus de dediabolisation mis en route par leur présidente Marine Le Pen. Une Marine Le Pen, lyrique et triomphante, derrière le pupitre.

Sauf qu’en ces moments d’allégresse partisane, une voix, celle de Jean-Marie Le Pen, père de Marine, bien sûr, a jailli pour dire urbi et orbi

 

que le FN n’avait guère changé, qu’il avait le même ADN. Que ceux et celles qui s’en doutaient pouvaient écouter sa dernière litanie, qui visait directement et personnellement le chanteur français Patrick Bruel (qui est juif de naissance par ailleurs) : « Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois. » Une autre phrase avait été dite aussi s’agissant de l’explosion démographique dans le monde : « Monseigneur Ebola peut régler ça ».  

Mais le plus grave encore, c’est lorsque le fondateur du Front national se fait prophète, en annonçant le « remplacement des populations françaises » par des extra-Européens. Une idée qui à l’évidence apporte une caution à la thèse défendue par l’écrivain Renaud Camus. D’après ce dernier, les noirs et les arabes vont remplacer les Français de « souche » ; ils veulent détruire la « civilisation française ».

Or selon l’OCDE, en termes de flux récents d’immigration, la France figure parmi les pays occidentaux où les niveaux sont les plus bas. Avec moins de 250 000 entrées permanentes en 2012, dont 100 000 Européens. Et le nombre d’immigrés s’installant durablement en France représente moins de 0,4% de la population totale, contre une moyenne de 0,6  % dans l’OCDE.

Nous savons que cette étude est difficile à admettre par ceux qui prêchent la haine de l’autre, qui ont peur de l’altérité, qui prophétisent sur une prochaine apocalypse. Pourtant, elle n’a qu’un seul but : servir la vérité des faits.

 

Guillaume Camara

Par AFRICANUS - Publié dans : international
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 4 juin 2014 3 04 /06 /Juin /2014 22:28

Dean-Baquet-160514e.jpg

 

Depuis quelques semaines, le ciel médiatique étasunien a une nouvelle étoile. Elle s’appelle Dean Baquet. A 57 ans, ce journaliste chevronné et fougueux est le premier Afro-américain à prendre les rênes du prestigieux New York Times.

Une information qui ne passe pas inaperçue, surtout dans un pays marqué par la ségrégation. Et où, le taux de journalistes issus des minorités est passé de 9,5 en 2002 à 8,5 en 2013, alors que les minorités dans la population en général représentent 36,6 %.

Enfant de La Nouvelle-Orléans et ancien collaborateur du Chicago Tribune, Baquet est à la fois populaire et estimé par sa profession. En 1988, il a reçu le prix Pulitzer pour sa couverture de la corruption au conseil municipal de Chicago. Il succède à Jill Abramson, qui a été écartée par le propriétaire du journal, Arthur Sulzberger, à cause de ses méthodes de management. Mais d’après certains confrères de la presse outre-Atlantique, c’est la nomination d’une directrice adjointe chargée du numérique qui aurait hâté son éviction.

Dean Baquet est donc le patron du « Times ». Un quotidien qui cherche à diversifier ses offres numériques. Avec succès. Le nombre de ses abonnés à l’édition numérique payante a ainsi atteint 800 000.

 

Guillaume Camara

Par AFRICANUS - Publié dans : international
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 22 mai 2014 4 22 /05 /Mai /2014 20:44

afrique du sud 4

Les élections législatives sont donc terminées en Afrique du sud. Elles ont confirmé la victoire écrasante de l’African National Congress (ANC).

Ce dernier, après vingt années de gouvernance et de post-apartheid, occupe toujours une place de choix au sein de l’échiquier politique sud-africain. Il est ce mastodonte qui continue de séduire tant de personnes, qui possède une troupe de militants zélés, qui écrase toutes les autres formations politiques. Bref, sa suprématie reste aujourd’hui incontestée.

Même s’il est vrai que cette idylle qu’il entretient avec les électeurs peut un jour se briser. On en a récemment eu la preuve : à la veille de ces législatives, neuf des dix-sept syndicats du Cosatu (Congress of South African Trade Union), la principale confédération du pays, avaient refusé de donner une consigne de vote à leurs supporters. Ce qui est une première. Il faut rappeler que les syndicats ont toujours soutenu l’ANC dont ils forment l’aile gauche. Mais ces derniers temps, ils se sont sentis délaissés, trahis par le président Jacob Zuma, qui a fait le choix d’une politique économique faite d’austérité et de privatisation.

Sans compter que dans ce parti, sacralisé par la personne même de Nelson Mandela, les scandales de corruption sont monnaie courante.

Guillaume Camara

 

 

Par AFRICANUS - Publié dans : politique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Animé par Guillaume Camara (journaliste spécialisé sur le continent noir et le catholicisme), Africanus est un blog d'information essentiellement consacré à l'Afrique.

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Catégories

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés